Se libérer de la pub

Une étude de l’institut Gfk pour le compte de Comparis révèle que plus de 60 % des Suisses se sentent surveillés sur la Toile. 30 % des Internautes renoncent aux réseaux sociaux pour des raisons de protection des données. Une personne sur cinq se méfie des moteurs de recherche tels que Google ou Bing.  42 % n’ont pas confiance en Whatsapp.

l’utilisation des bloqueurs de publicité sur Internet. Elle aurait progressé de 30 % dans le monde en 2016, tous supports confondus (ordinateurs, téléphones portables, tablettes). La hausse avait atteint 41 % en 2015 où au total, 615 millions d’appareils électroniques étaient équipés d’un bloqueur de publicité.
La région Asie-Pacifique représente à elle seule 94 % de l’utilisation des bloqueurs de publicité sur mobile.

On aimerait tant qu’il existe des moyens de bloquer la publicité physique, celle des panneaux d’affichage, des marques sur les vêtements, des enseignes et celle des téléviseurs. Des bloqueurs de ce type existent déjà, mais ils sont si contraignants.

Comment se libérer de la publicité ?