Invasion de zombies lors du « Black Friday »

Photographies : Léonard Rossi

Lausanne, vendredi 23 novembre à 18 h. Une marée humaine envahit les magasins de la ville et ne laissera que des miettes sur son passage. La frénésie de consommation du Black Friday (vendredi noir) bat son plein.

Soudainement une horde de zombies fait son apparition. Durant une fraction de seconde le temps semble s’être arrêté. Qui sont-ils? Et quel est donc ce mal dont ils semblent atteints ? Les médecins du CLIP l’ont surnommée la « consommite ».

Un mal des temps modernes transmis par voie publicitaire et qui se traduit par un besoin compulsif d’achats, d’acquisition d’objets souvent inutiles et rarement nécessaires. Dans les cas extrêmes, on observe chez le malade une tendance à inciter les proches à consommer de façon irrépressible et irréfléchie. Tel la pleine lune pour le loup-garou, le black friday transforme les individus en fidèles de la sacro-sainte Surconsommation.

Malgré les chants destinés à souhaiter un joyeux anniversaire à leur patronne (la Surconsommation hein), les zombies n’ont pas perturbé le bon déroulement des achats. Cependant les spécialistes sont formels : le virus est parmi nous, l’épidémie nous guette ! Soyons sur nos gardes et prenons le temps de penser à nos actes en tant que consommateurs afin de ne pas tous finir comme des zombies.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.