Actualité du collectif bruxellois Espaces publics sans publicité

Le 25 octobre, le Collectif Espaces publics sans publicité a annoncé une nouvelle inquiétante. Depuis un mois, Les écrans publicitaires d’enregistrement vidéo sortent du métro pour envahir le centre de Bruxelles. On en compterait déjà une centaine, av. Louise, bd Lemonier, bd du Souverain, av. Toison d’Or, rue Neuve…
Selon le collectif, le même changement est à prévoir dans toutes les villes
d’Europe et ailleurs dans le monde.

Ce nouveau mouvement de la publicité est un véritable passage en force puisqu’il met la
région devant le fait accompli et fait fi de la sécurité routière. En effet, en Belgique, les panneaux publicitaires sont interdits à moins de 75 mètres d’un feu de signalisation. Les habitants de la ville, déjà agacés par l’omniprésence de la publicité dans leur métro, n’ont pas été consultés. Cependant, cet agacement a donné lieu à des actions collectives et individuelles, mais il ne s’est jamais transformé en mobilisation populaire générale (1). Selon Espaces publics sans publicité, un seul panneau électronique de ce type correspond à la consommation électrique d’environ sept personnes.

Notes :
(1)        Recouvrement de publicités par un collectif anti-TTIP-CETA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *