Campagne publicitaire d’auto-promotion de la Commission suisse pour « la loyauté »

A l’occasion de son jubilé, l’organe « d’autocontrôle » de la publicité en Suisse, la Commission suisse pour la Loyauté (CSL) a lancé une campagne d’auto-promotion. Le message hagiographique de la campagne est véhiculé par des dispositifs publicitaires rétro-éclairés gourmands en électricité. Sur son site, la faîtière de la publicité et la communication suisse, Communication Suisse, qualifie cette campagne de « campagne en clin d’œil ». Communication suisse et la CSL ont mis tant de mauvaise volonté à assainir le secteur de la publicité en Suisse qu’on ne sait comment prendre l’expression…

Les articles au sujet de cette campagne ou de l’activité de la CSL ou ne sont pas légion. Quand ils existent, c’est la plupart du temps pour prendre une position particulièrement condescendante, comme l’article d’Alexandra Brutsch paru le 15 novembre dans le Matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *